Financer son bilan de compétence

4 solutions pour financer son bilan de compétences

Comment financer son bilan de compétences

Financement du bilan de compétence

Il existe différents moyens
de 
financement du Bilan de compétences et certaines conditions à remplir en fonction de sa situation.

Le financement individuel

Le financement personnel sur vos propres deniers.
Vous pouvez financer votre bilan de compétences par vos propres moyens. En réglant directement le montant de la prestation auprès du centre de bilan choisi.

Comment utiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF) pour faire un bilan de compétences gratuit ?

jeans, pants, pocket
logo moncompteformation

Financer avec le CPF

Qu'est ce que le Compte
Personnel de Formation

Prise en charge

Comment utiliser votre Compte Personnel de Formation pour financer le bilan de compétence
Les détails

Le compte personnel de formation

Le salarié peut prendre l’initiative de faire un Bilan de compétences. S’il choisit de le faire en dehors du temps de travail, il n’est pas tenu d’informer son employeur de la démarche. Si le crédit disponible de votre compte CPF est suffisant, il peut couvrir entièrement les coûts liés au bilan de compétences.

Comment bénéficier d’un congé pour un test et un bilan de compétences ?

Le salarié d’une entreprise qui souhaite réaliser un Bilan au titre du CPF sur son temps de travail doit prendre un congé de Bilan de compétences.
Dans ce cas, une demande écrite doit être adressée à l’employeur au minimum 60 jours avant le début du Bilan. L’absence de réponse de l’employeur sous 30 jours vaut acceptation. La durée maximale de ce congé est de 24 heures.
Le congé de Bilan de compétences est ouvert :

  • Au salarié titulaire d’un Contrat à durée indéterminée justifiant de 5 années de salariat (consécutives ou non) dont 12 mois au sein de l’entreprise dans laquelle il effectue la demande ;
  • Au salarié titulaire d’un CDD justifiant de 24 mois de salariat (consécutifs ou non) au cours des 5 dernières années dont 4 mois (consécutifs ou non) au cours des 12 derniers mois.

Se former grâce au plan de formation professionnel de l’entreprise

L’employeur peut parfois demander au salarié de suivre, avec son accord, un bilan de compétences dans le cadre du plan de développement et de formation de l’entreprise. Il ne peut cependant l’ imposer : le refus du salarié de réaliser ce bilan à l’initiative de l’employeur ne peut être un motif de licenciement. De plus, les résultats et conclusions du bilan ne peuvent être communiqués à l’employeur par le centre de bilan qu’avec l’accord préalable du salarié. Dans ce cas, le coût du bilan de compétence est à la charge de l’employeur.

Quelles sont les conditions de prise en charge du bilan de compétences par Pôle Emploi ?

Plan de formation

Financement par
l'employeur

Prise en charge

Comment utiliser votre Compte Personnel de Formation pour financer le bilan de compétence
Les détails
logo pole emploi

Financement Pole Emploi

Dossier mise en place
avec Pole Emploi

Prise en charge

Comment obtenir le financement par pole emploi
Les détails

Le financement pour
les demandeurs d’emploi

Dans le cadre d’une inscription à pôle Emploi, comme demandeur d’emploi, il est possible de solliciter son conseiller pour lui demander la prise en charge de votre bilan de compétences. Si vous ne possédez pas suffisamment sur votre CPF, Pôle Emploi peut compléter.

Comment financer un bilan de compétences avec le CPF ?

Vous pouvez aujourd’hui faire financer votre bilan de compétences par votre CPF (Compte Personnel de Formation). Une très bonne raison de se laisser tenter par cet outil qui a déjà tant mis de personnes sur leur voie professionnelle !

Vous souhaitez solliciter vos droits acquis au titre du CPF pour réaliser un bilan de compétences ? RDV sur le site internet moncompteformation.gouv.fr.

Vous pourrez connaître le montant de vos droits à la formation, identifier les centres de bilans de compétences ainsi que toutes les autres formations éligibles au CPF, et vous inscrire directement sur la plateforme.
S’il s’agit de la première fois que vous vous connectez sur MonCompteFormation, vous aurez juste à fournir votre numéro de sécurité sociale et quelques informations personnelles pour valider votre inscription.

Si vous avez travaillé une année à temps complet (soit 1 607H), vos droits sont rechargés de 500€ pour une personne dont le niveau est > ou égal au Baccalauréat, et 800€ pour un niveau < ou égal au baccalauréat.

Pour info, le code CPF du bilan de compétences est 202. Il vous sera demandé pour compléter votre dossier de formation.

Ou faire un bilan de compétences ?

La réalisation d’un bilan de compétences requiert un savoir-faire spécifique, une méthodologie et des outils reconnus. Bien choisir son centre de bilan est donc primordiale.
Et entre le cabinet conseillé par une connaissance, l’organisme indiqué par Pôle Emploi, et celui repéré sur internet, pas toujours facile de choisir !

Voici quelques clés :
– Le centre de bilan est-il certifié QUALIOPI ?
Cette certification atteste de la qualité des processus et du fonctionnement de l’organisme.
Permet la prise en charge financière du bilan par le CPF
– Le centre s’adapte-t-il à vos besoins ?
Ouvre-t-il le samedi ou en fin de journée ? Est-il facile d’accès ? Existe-t-il un parking à proximité ? Est-il géographiquement proche ou permet-il la visio ?
L’organisme est-il connu et reconnu ?
Consultez avec attention le site internet du prestataire. Vous convainc-t-il ?
– Le premier contact vous a-t-il satisfait ?
Après avoir présélectionné 2 ou 3 prestataires potentiels, rencontrez le consultant chargé du bilan de compétences. Vérifiez bien que celui qui vous reçoit soit l’interlocuteur qui vous accompagnera tout au long du bilan si vous donnez suite. Cet entretien est sans engagement et gratuit.

Comment se passe un bilan de compétences ?

Le déroulement du bilan de compétences doit comporter obligatoirement 3 phases, sous la conduite du consultant. Cette démarche vous permettra de définir et valider un projet professionnel, au travers d’entretiens personnalisés.

Le temps consacré à chaque phase est variable selon les actions conduites pour répondre à vos besoins. Voici les principales étapes :
Une phase préliminaire
Cette étape a pour objet de :

  • Présenter le centre, sa démarche pédagogique et les modalités de financement ;
  • Permettre au candidat de se présenter et d’expliquer sa situation et ses attentes ;
  • Poser les bases du bilan de compétences en rappelant au candidat les conditions de déroulement du bilan, les méthodes et techniques mises en œuvre et les principes d’utilisation des conclusions du bilan.
  • Contractualiser l’engagement des deux parties dans la démarche ;

Elle fait l’objet d’une convention.

Une phase d’investigation :
Cette étape vous permet :

  • D’analyser vos motivations et intérêts professionnels/personnels ;
  • D’identifier vos compétences et aptitudes professionnelles/personnelles
  • De déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.

Une phase de conclusion :
Cette étape vous permet de :

  • • Prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation
  • • Recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et, le cas échéant, d’un projet de formation ;
  • • Prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet.
Un document de synthèse est ensuite rédigé par le consultant et vous est remis.
Cette synthèse est totalement confidentielle.

A savoir : Même si votre bilan est réalisé pendant votre temps de travail et financé par votre employeur, les conclusions ne lui sont jamais transmises (cf document de synthèse).


Quelle que soit la manière dont procède le professionnel, cette phase préliminaire aura les mêmes objectifs :
Durant cette étape, il est important qu’une vraie relation de confiance puisse s’établir avec le conseiller qui doit tout mettre en œuvre pour inviter
à la discussion et à l’échange.
Cette étape se clôture par la co-signature du contrat par le bénéficiaire et le chargé de bilan après un éventuel temps de réflexion et une aide à la
constitution du dossier de demande de prise en charge si besoin.

Durée du bilan de compétences
La durée du bilan de compétences varie selon le besoin de la personne. Elle ne peut cependant excéder une durée maximum de 24 heures, et se répartit généralement sur plusieurs semaines (entre 6 et 8 semaines en moyenne).

Partagez !
Afficher
Cacher

Entretien gratuit

Bénéficiez d’un entretien préalable gratuit et sans engagement !

Prenez rendez-vous

Esfor-Conseil vous propose un rendez-vous gratuit, au cours duquel nous ferons le tour de votre projet.

Un entretien de 45 minutes pour : 

En cliquant sur « Envoyer » ci-dessous, vous autorisez l’entreprise ESFOR CONSEIL à stocker et traiter les données personnelles soumises ci-dessus afin qu’elle vous fournisse le contenu demandé. Politique de confidentialité *