Comment préparer une VAE ?

Trouver une aide pour la préparation de votre projet de validation des acquis de l’expérience

Préparer votre vae

Préparer votre démarche de Validation des Acquis

Voulez-vous déposer un dossier de candidature VAE pour trouver un emploi, pour obtenir une qualification, pour faire reconversion professionnelle ou encore pour faire reconnaître vos compétences acquises ? Peu importe ce qui vous a amené à envisager une VAE, voici comment bien préparer votre démarche !

Réunir les conditions d’éligibilité VAE

Pour démarrer un parcours VAE, il est conseillé de réunir les conditions d’éligibilité exigées. Pour rappel, la validation des acquis et de l’expérience est un droit individuel inscrit dans le Code du travail. Elle est ouverte à toute personne engagée dans la vie active, peu importe sa nationalité, son âge et son statut professionnel.

Si vous souhaitez faire valider vos acquis de l’expérience pour obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle (CQP), la seule condition exigée par la loi, c’est de posséder un an d’expérience professionnelle ou extra professionnelle dans la certification visée.

Toutefois, il est souvent difficile, voire impossible pour certains candidats, de déterminer a quoi correspond une expérience professionnelle en VAE. D’abord, vous devez ne prendre en compte que les activités de salariée et non salariée, bénévolat, volontariat, activité syndicale, sport de haut niveau, mandat électoral, activité d’économie solidaire.

Sachez que les activités issues d’une période d’apprentissage, d’une formation initiale ou continue ou encore les stages en vue de l’obtention d’un diplôme (candidat de niveau BEP/CAP) ne peuvent pas être utilisées comme une expérience professionnelle pour faire une VAE.

Dans tous les cas, cette expérience acquise au cours d’une activité professionnelle peut avoir été obtenue à temps plein ou partiel et de façon continue ou discontinue.

Soigner la rédaction de son dossier de validation

À ce stade, vous êtes donc éligible à la VAE. Mais attention ! Être éligible ne vaut pas validation des acquis et de l’expérience. Encore une fois, l’idéal serait d’imprimer le référentiel de la certification visée pour l’avoir toujours sous vos yeux lors de la rédaction de ce dossier de validation.

La forme de ce dossier étant différente d’un organisme certificateur à un autre, vous devez savoir vous y adapter. L’idée est de faire en sorte que votre demande colle parfaitement à votre parcours professionnel. En effet, vous devrez analyser et justifier toutes vos expériences de manière claire et détaillée.

N’hésitez pas non plus à illustrer vos propos par des preuves telles que des contrats de travail, des fiches de paie, des certificats de formation, des rapports… Identifiez les activités exercées dans un milieu professionnel et mettez en valeur les méthodes, les connaissances et les savoir-faire que vous avez mobilisés pour y parvenir. Ce travail important vous permettra de mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

Au fur et à mesure de votre rédaction, il est conseillé de faire relire votre dossier VAE à d’autres personnes (votre entourage, une autre personne engagée dans une démarche VAE, un accompagnateur, etc.) Prenez du recul et soyez motivé.e ! Si besoin, faites votre demande de congé VAE après la validation du dossier de recevabilité (livret 1).

Gardez en tête que vous serez évalué non seulement sur vos compétences, mais surtout sur vos aptitudes et sur votre capacité à les présenter. D’où l’importance de demander un accompagnement VAE pour mettre les chances de votre côté. Cet accompagnement est payant et peut être financé par votre employeur si vous êtes salarié.e, ou par Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi.

Préparer son entretien oral VAE

L’entretien avec le jury est l’étape finale du travail important que vous venez de fournir, dans le cadre de votre projet de VAE. Il est souvent une source de stress chez de nombreux candidats VAE. Et pourtant, cette épreuve orale devant un jury d’examinateurs n’est qu’une formalité à condition que vous l’ayez bien préparée.

Voilà pourquoi il est toujours conseillé de solliciter l’aide d’un prestataire habilité comme ESFOR CONSEIL et non de faire une démarche individuelle VAE. En choisissant d’être accompagné.e, vous allez pouvoir bénéficier d’une simulation de ce passage devant le jury.

Ce qui vous permet de bien cerner les enjeux de l’oral VAE (forme, contenu, durée, etc.). Les attentes du jury sont très simples :

  • Vous devez être capable de prouver que vous êtes bien le candidat qui a rédigé le dossier de validation ;
  • Vous êtes en mesure de donner des informations complémentaires manquantes ou incomprises par le jury lors de l’examen du dossier ;
  • Et vous êtes capable d’affronter une mise en situation réelle ou reconstituée selon l’exigence des membres du jury.
vae salariés

Se préparer: choisir d’être accompagné

Bien que l’accompagnement VAE soit facultatif, il est fortement recommandé pour assurer la réussite la validation des acquis. Vous pouvez bénéficier des conseils auprès de l’organisme certificateur et auprès de votre point relai VAE, mais ce ne sont que d’ordre général.

Il vaut mieux privilégier un accompagnement personnalisé comme celui proposé par ESFOR CONSEIL. Nous vous accompagnerons à chaque étape de votre projet VAE. Nous vous aiderons dans l’analyse de votre expérience par rapport au référentiel du diplôme ou de la certification visés. 

Nous pourrons prendre contact avec l’organisme certificateur, afin d’initier votre projet VAE.

Si besoin, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences. En outre, notre équipe est à votre disposition pour vous aider à rassembler les documents pour la constitution du dossier de recevabilité et du dossier de validation ainsi qu’à la préparation à l’entretien devant le jury.

Nous vous accompagnons également sur les demandes de financement à réaliser en fonction de votre situation : CPF – Employeur si vous êtes salarié – Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi.

Un projet de VAE peut être être proposé et porté par l’employeur, dans le cadre de sa politique de ressources humaines. 

Ce n’est pas tout ! En cas de validité partielle, ESFOR CONSEIL vous aide encore à la recherche de financements pour la prise en charge des formations complémentaires correspondant au bloc de compétence manquant.

Cet accompagnement VAE peut se réaliser dans le cadre d’entretiens individualisés ou de travaux de groupe selon vos besoins.

Outre l’accompagnement VAE, un bilan de compétences peut être réalisé en amont par ESFOR CONSEIL. Il vous permettra d’identifier le projet en adéquation avec vos aspirations.

Qu'est ce que la Vae
Qu'est ce qu'une Vae
Accompagnement à la vae
Accompagnement
Déroulement de la vae
Déroulement
financement-vae
Financement

Comment passer un diplôme rapidement ?

Par une La Validation des acquis de l’expérience (VAE). Elle permet à toute personne, sans conditions particulière, de faire valider ses acquis  professionnels en une certification : diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle.

Qui peut aider pour une VAE ?

La VAE est une démarche importante, qui peut s’avérer difficile. Comment être sûr qu’on a bien respecté chaque étape ? Que doit comporter le dossier de VAE ? Que dire devant le jury le jour de l’oral ? L’accompagnement à la VAE, s’il n’est pas obligatoire, peut vite s’avérer indispensable. Il permet de profiter d’un appui méthodologique et d’une aide précieuse pour vous permettre de réussir cette démarche dans les règles de l’art 

Deux acteurs de la formation sont à même de vous aider dans cette démarche :

  • l’organisme certificateur qui propose le diplôme ou la certification choisis
  • un centre de formation habilité qui vous accompagnera dans toutes les étapes de votre projet de VAE (constitution et rédaction des livrets 1 et 2 – Passage devant le jury )

Comment faire valider mes acquis ?

Vous avez de l’expérience, mais pas de diplôme ? Ou vous ne possédez pas le diplôme correspondant à votre parcours professionnel ?

La VAE peut vous permettre de transformer votre expérience acquise en un diplôme.

Cette démarche permet d’aboutir à la valorisation de son parcours professionnel ou extraprofessionnel avec l’obtention d’une certification correspondant à ses compétences. 
Une seule condition à remplir : Justifier d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

Combien de temps dure une VAE ?

Une VAE demande un investissement personnel important, et comporte plusieurs étapes, que les candidats valident en moyenne en un an.
Mais la durée d’un parcours de VAE est très variable et va dépendre de plusieurs paramètres:

– La phase d’admissibilité
La constitution du livret 1 par le candidat et le retour de la réponse par l’organisme certificateur
Comptez en moyenne entre 1 et 2 mois

– La rédaction du livret 2
C’est l’étape qui demande le plus de travail et donc le plus de temps. On estime que son élaboration demande 4 à 6H de travail par semaine, et s’étale sur 4 à 8 mois.
Évidemment plus vous augmentez le nombre d’heures de rédaction, plus le délai diminue !

– La présentation orale du dossier devant le jury

Depuis deux ans, un jury peut être convoqué à n’importe quel moment de l’année, et pas uniquement en fin d’année. Mais il faut parfois attendre plusieurs mois, pour obtenir une date de convocation.

Le plus souvent, les candidats sont des personnes en activité professionnelle, qui font leur VAE en dehors de leur temps de travail. Les disponibilités de chacun, liées aux éventuelles charges familiales ou aux autres activités pratiquées, influent sur le volume horaire consacré à la VAE et donc, sur la durée globale du parcours.

Opter pour un accompagnement à la VAE maximise vos chances de réussite, en vous permettant d’être guidé dans votre travail, de ne pas se disperser et ainsi d’optimiser la durée de votre parcours !

Partagez !
Afficher
Cacher