Déroulement de la VAE

ESFOR CONSEIL vous propose les 4 étapes incontournables d’une démarche VAE !

Les 4 étapes du déroulement de la vae

Avez-vous un projet de validation des acquis de l’expérience ?
C’est une bonne idée, mais à condition d’être suffisamment motivé.e, car il existe de nombreux impératifs à respecter non seulement au niveau de l’organisation,
mais surtout au niveau du déroulement de la VAE. Le processus peut être long (entre 6 mois à 1 an).

1 - Identifier la certification correspondant à votre projet professionnel

identifier le certificat RNCP

Cette première étape du déroulement de la vae consiste à réfléchir à la recevabilité de votre demande VAE. N’hésitez pas à consulter au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) les différentes certifications, formations ou diplômes qui peuvent correspondre à votre parcours professionnel.

En effet, vous devez être capable de justifier d’une année d’expérience en tant que salarié.e ou bénévole pour obtenir un diplôme ou un titre visé. Assurez-vous également que les postes occupés et les compétences acquises soient en rapport direct avec le référentiel de formation (fiche RNCP).

Si vous avez du mal à valoriser vos compétences et/ou à trouver les certifications possibles, il est souvent utile d’effectuer un bilan de compétences pour connaître vos atouts professionnels et vos points faibles. Cet accompagnement permet de trouver le bon diplôme qui correspond à vos compétences réelles.

Lors de cette phase d’information, vous pouvez vous faire aider par un conseiller auprès d’un Point relais VAE (Pôle Emploi, Missions Locales, CIO, etc.) Mais l’idéal serait de bénéficier des conseils VAE d’un prestataire habilité tel qu’ESFOR CONSEIL.

Cet démarche vous permet de bien cerner votre projet professionnel, d’identifier clairement les raisons qui vous poussent à bénéficier de ce dispositif VAE ainsi que les moyens personnels que vous serez prêt.e à mettre en œuvre.

2 - Remplir un dossier de recevabilité

Une fois que vous avez pu identifier le diplôme, le titre ou la certification à faire valider, la deuxième étape consiste à fournir un dossier de candidature. Vous pouvez l’obtenir auprès de l’organisme certificateur correspondant au diplôme visé.

Appelé également livret 1, ce dossier de recevabilité est propre à chaque organisme certificateur, il vous indique les conditions à remplir, et il doit comporter des pièces justificatives telles qu’un Curriculum Vitae, des papiers d’identité, des certificats de travail, des diplômes obtenus, etc.

Après réception de cette demande VAE, les membres du jury vont vérifier minutieusement que vous remplissez toutes les conditions nécessaires à la mise en oeuvre de votre VAE. A savoir que :

Recevabilité du dossier vae

Ensuite, l’organisme certificateur va émettre un avis favorable ou défavorable de recevabilité. Pour le premier cas, vous devrez recevoir un deuxième livret et une convocation qui précise les démarches à poursuivre pour une session de validation. Notez bien qu’un avis favorable ne vaut pas validation des acquis de l’expérience. Si, en revanche, vous obtenez un avis défavorable, vous devez penser à redéfinir votre projet professionnel.

3 - Rédiger un dossier de validation

Selon les consignes données dans ce dossier de validation, vous devez décrire l’ensemble des activités que vous avez exercées. L’objectif est de traduire votre expérience professionnelle en compétences. Il est même possible que l’on vous demande de faire une mise en situation professionnelle.

Une tâche qui est souvent difficile. D’où la raison de bénéficier d’un accompagnement VAE. En principe, le centre de certification vous donne un an à partir de la date de réception de l’avis favorable pour préparer ce dossier de demande VAE. Ainsi, cette étape nécessite un travail acharné et une grande motivation de la part du candidat.

SI vous voulez prétendre obtenir un diplôme à travers la VAE, il ne suffit pas de mentionner une liste exhaustive de vos acquis de l’expérience dans le milieu professionnel. Pour apprécier votre candidature à la VAE, les jurys vont vérifier votre capacité à mettre en lumière les acquis et les compétences que vous avez pu acquérir grâce à votre parcours professionnel.

ESFOR CONSEIL est en mesure de vous accompagner dans la rédaction du dossier VAE, dans la préparation à l’entretien avec le jury et dans la préparation à la mise en situation professionnelle. L’avantage indéniable d’un accompagnement VAE réside dans le fait que vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir.

déroulement de la vae étape 4

4 - Réussir son entretien VAE

A la suite de votre dépôt du dossier VAE auprès de l’organisme certificateur, vous serez convoqué pour un entretien devant un jury, composé des membres de l’enseignement supérieur et de professionnels de métier. Il ne s’agit pas d’un examen, mais d’un moyen de vérifier l’authenticité de vos déclarations dans votre livret de validation.

En outre, cette soutenance orale est également l’occasion pour le jury de vous demander de développer certaines informations. L’objectif est d’évaluer si votre expérience correspond parfaitement aux exigences du diplôme visé à travers vos connaissances, vos compétences et vos aptitudes). Et comme il s’agit d’une certification à finalité professionnelle, les membres du jury peuvent vous faire passer une épreuve de mise en situation professionnelle.

Après ce passage devant le jury de validation, la décision du jury peut attribuer la validation totale, partielle ou encore le refus de votre demande VAE.

Pour le premier cas, le jury VAE va vous délivrer le diplôme, le titre professionnel ou le certificat de qualification professionnelle (CQP) visé.

Pour le deuxième cas, c’est-à-dire la validation partielle du diplôme, le jury doit préciser la nature des compétences qui doivent faire l’objet d’un contrôle complémentaire. Dans ce cas, il n’y a pas de délai exigé pour faire valider les parties manquantes. 

Vous aurez alors la possibilité de procéder à votre inscription au sein de l’organisme de formation dispensant le diplôme visé, pour repasser les activités manquantes.

En cas de refus, vous devriez redéfinir votre projet professionnel et faire une VAE à nouveau !

Tous savoir sur la Vae

Vous avez maintenant les informations sur le déroulement de la Vae, si vous avez d’autres interrogations consultez les rubriques suivantes ou demandez un 1er entretien, il est gratuit et sans engagement 

Qu'est ce que la Vae
Qu'est ce qu'une Vae
Préparer votre vae
Préparation
Accompagnement à la vae
Accompagnement
financement-vae
Financement

Comment se passe l’examen VAE ?

L’examen VAE consiste en un oral. C’est la dernière étape du parcours pour obtenir la certification tant attendue.

Il contient deux parties distinctes :

  • La présentation du candidat et celle de son dossier
  • Un échange de questions et de réponses entre le candidat et le jury.

Comment se passe l’entretien avec le jury ?

Il dure en moyenne entre 30 et 60 mn. Et se déroule devant un jury composé de professionnels et d’enseignants du diplôme visé (entre 4 et 6 personnes).
Le jury veut avant tout à savoir si le candidat a les compétences professionnelles requises pour obtenir le diplôme souhaité dans le cadre de sa VAE.
Leur principale interrogation étant de savoir si le candidat possède bien les compétences indiquées dans le référentiel du diplôme qu’il souhaite obtenir.

Quelle est la durée d’une VAE ?

La durée d’un parcours VAE est très variable et en fonction du travail que fourni le candidat.
En moyenne, celle-ci est comprise entre 6 et 8 mois. Mais elle peut-être plus courte ou plus longue !

Quelles sont les étapes de la VAE ?

Etape 1 : Préparer son projet VAE
Vérifier la faisabilité de son projet et choisir le diplôme le plus adapté à son expérience.
Etape 2 : Déposer sa candidature
Dans un dossier (livret 1), lister ses activités en relation avec le diplôme visé et joindre les justificatifs.
Etape 3 : Rédiger son dossier et se faire accompagner
Dans ce dossier, décrire de façon détaillée ses activités professionnelles.
Etape 4 : Evaluation par le jury
Un jury évalue les compétences du candidat à partir de son dossier, d’un entretien et éventuellement d’une mise en situation professionnelle.
A chaque étape, vous avez la possibilité d’être accompagné.e 

Comment faire une VAE ? Par où commencer ?

Vous pouvez vous renseigner auprès d’un cabinet de conseil en VAE, qui vous conseillera, en fonction de vos expériences, sur le diplôme qui correspond à vos compétences. Ainsi que sur l’organisme certificateur auquel s’adresser. 

Comment valider ses acquis ?

4 étapes sont nécessaires:

  1. La demande de recevabilité : le candidat doit justifier dans un dossier (appelé livret 1 ou dossier de recevabilité) au moins un an d’expérience professionnelle ou bénévole en rapport direct avec le diplôme choisi. Si celui-ci est recevable, le candidat peut passer à la 2ème étape. 
  2. Le dossier de validation (ou livret 2) dans lequel le candidat décrit son expérience et des situations de travail significatives, correspondant au référentiel de compétences e la certification visée. Il peut être accompagné dans cette démarche par un cabinet de conseil en VAE. 
  3. L’entretien avec le jury. Le jury évalue l’adéquation des compétences acquises par le candidat et celles du référentiel du diplôme. Il est composé de professionnels et de formateurs. 
  4. La décision. 3 possibilités : 

Validation Totale 
Le jury estime que le candidat maîtrise les compétences nécessaires correspondant au diplôme présenté. Le diplôme est délivré au candidat. 

Validation Partielle
Le jury estime que le candidat ne possède pas toutes les compétences. Dans ce cas, le candidat devra valider ultérieurement les parties manquantes.

Absence de validation
Le jury estime que le candidat ne possède pas les compétences correspondantes au diplôme. 

VAE, comment ca marche ? 

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une démarche permettant d’obtenir une certification valorisant les expériences professionnelles et extra professionnelles déjà acquises. 

Le mot « certification » recouvre des intitulés différents comme : les diplômes, les titres professionnels ou les certifications professionnelles. 

Selon la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, toutes les certifications inscrites au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) sont accessibles par la VAE https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/ 

Toute personne, quels que soient son âge, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience professionnelle ou extra professionnelle en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE, et ceci sans condition préalable de diplôme. 

S’engager dans un parcours VAE nécessite un travail personnel important.

Partagez !
Afficher
Cacher